Présentation du projet ESTRADES aux journées EVEille 2022

Ce premier billet consacré au projet ESTRADES vise à présenter la chaîne éditoriale en cours de développement à la MISHA, à l’initiative de Guillaume Porte, dans le cadre d’un partenariat entre l’Unistra et l’UHA. Pour ce faire, on se propose de publier une série de billets qui offriront une courte présentation de la session tenue lors des Journées EVEille 2022, consacrée, sur la base des principes FAIR, à la notion de « chaîne éditoriale » dans la conduite de projets en Humanités numériques. Cette session s’est déroulée en ligne en cinq séances, de janvier à mai 2022, dans le cadre d’échanges entre chercheurs en humanités, spécialistes des humanités numériques, ingénieurs, professionnels de l’édition, informaticiens et étudiants. L’objectif était d’engager étape par étape l’exploration du processus de création d’éditions numériques structurées, depuis l’acquisition de données jusqu’à leur diffusion et leur réutilisation, en s’appuyant sur une démarche qui vise à proposer aux étudiants, doctorants et chercheurs des sites alsaciens un « pipeline » éditorial à géométrie variable. Ces cinq séances ont été articulées autour de différentes étapes (acquisition, traitement et analyse, publication et diffusion, pérennisation) présentées comme des composantes distinctes pour l’exposé, mais il est évident que les étapes s’interpénètrent et que la chaîne de traitement n’a rien de strictement linéaire et pré-formaté. Le retour d’expérience des spécialistes qui sont intervenus au sein de ces journées a permis de bien cadrer et évaluer des processus et des outils pertinents pour la mise en place d’un projet de ce type.

La séance d’ouverture a prévu une présentation plus large de la notion de chaîne éditoriale, grâce aux démarches envisagées et montrées par le Pôle Document Numérique (PDN) de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) de Caen. Dans sa présentation, Julia Roger nous a illustré le travail de réflexion mené par le PDN en termes de constitution d’un document, de son analyse, de sa diffusion et de sa pérennisation, par le biais de divers méthodes et outils (outils de visualisation de réseaux, du web sémantique, techniques liées au Traitement Automatique de la Langue, parcours de lecture différents, etc.). Le PDN propose un espace web collaboratif qui fait office d’observatoire et de laboratoire, afin de permettre aux chercheurs de faire des expérimentations, de tester différentes affichages, mises en forme et modalités pour parcourir les données qu’ils traitent, jusqu’à la phase de publication. D’un point de vue plus technique, pour le travail d’éditorialisation concernant la constitution et l’analyse des données scientifiques, le PDN se propose d’accompagner le chercheur dans l’encodage des textes, en l’aidant à constituer son chemin TEI. Julia Roger a insisté à cet égard sur le concept d’« environnement de travail » qui offre un chemin TEI, un document vierge, des recommandations d’encodage, ainsi qu’une documentation de XMLmind. La visualisation et la diffusion des données scientifiques seront ensuite assurées par des outillages tels que MaX, Java Script, CSS.

De son côté, l’équipe du programme des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) a permis, par les intervenants qui ont participé à la première séance de la session 2, de commencer des focus sur le concept de chaîne éditoriale. Composée d’un ensemble de base de données et sites web associés, l’infrastructure des BVH propose deux grandes chaînes de production, construites de manière indépendante, ayant comme double objectif de diffuser des documents originaux du XVe-XVIIe siècle sélectionnés principalement dans les fonds patrimoniaux de la Région Centre-Val de Loire et d’offrir des éditions numériques de textes français du XVIe siècle (base textuelle Epistemon) en XML-TEI. Dans le but de stabiliser et de pérenniser les données de la recherche et d’opter pour des choix technologiques qui s’inscrivent dans la durée, l’équipe des BVH réfléchit à la possibilité de mettre en place une chaîne de production optimisée. Une refonte scientifique et technique semble être donc nécessaire, ainsi que le choix du modèle de données à adopter.

https://e-diffusion.uha.fr/eveille/journee-1-eveille-2022-f-comme-findable/video/4628-2022-j1-chaines-de-production-session-2-chaine-editoriale/

 

Rédigé par Michela Lagnena dans le cadre de son stage en Humanités numériques sur le projet ESTRADES (encadrement Guillaume Porte et Anne Réach-Ngô)



Citer ce billet
Michela Lagnena (2022, 3 juillet). Présentation du projet ESTRADES aux journées EVEille 2022. ESTRADES. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://estrades.hypotheses.org/187

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search